La lutte anti-vectorielle et démoustication

 

illustration de La lutte anti-vectorielle et la démoustication

 L’action du département dans la lutte anti-vectorielle et la démoustication

Depuis 2007, le Conseil départemental de la Corse-du-Sud est engagé dans une politique de démoustication et de lutte anti-vectorielle (lutte contre les moustiques vecteurs de maladies).La connaissance très précise du milieu et des espèces permet de traiter efficacement les gîtes larvaires et ainsi de limiter la prolifération des moustiques tout en respectant les milieux naturels.

Certaines espèces pondent sur plusieurs centaines d’hectares de sois secs et se développent très rapidement sous l’effet de mises en eau ( pluie, entrées, marines, irrigations…).Dès lors elles se dispersent sur plusieurs dizaines de kilomètres représentant ainsi de véritables nuisances pour les populations voisines.

Toutes ces zones marécageuses sont contrôlées et traitées plusieurs fois par an.

les décisions d’interventions s’appuient sur une prospection permanente et une identification systématique des espèces anthropophiles ( qui piquent essentiellement l’homme).

 

Ensemble luttons contre la prolifération des moustiques!

9 fois sur 10, les agents de démoustication font face à des problèmes de nuisances auto induites c’est-à-dire que l’usager sollicitant une intervention élève par négligence ses propres moustiques.

Les gîtes de reproduction dus à la présence de l’eau sont en grande partie fabriqués par l’Homme et se trouvent souvent au cœur des domiciles (cours, jardins, piscines…) ou sur le domaine public.

Deux espèces affectionnent particulièrement le milieu urbain: Culex pipiens et Aedes albopictus (moustique tigre).

Le premier se manifeste essentiellement la nuit à l’intérieur des habitations.

Le second présent en Corse-du-Sud depuis l’été 2007, se caractérise par une très forte agressivité la journée.il représente également un risque potentiel car il est le vecteur de maladies telles que la dengue et le chikungunya.

Il est impossible de recenser toutes les collectes d’eau, d’autant que beaucoup sont temporaires, aléatoires ou difficiles d’accès. C’est pourquoi il est important d’entretenir ou supprimer ces gîtes afin d’empêcher aux moustiques l’accès aux eaux stagnantes et ainsi réduire efficacement la nuisance.

 

Aidez-nous à combattre la prolifération des moustiques en demandant l’intervention du service LAV de la Corse-du-Sud !

 

n°vert de La lutte anti-vectorielle et la démoustication

 

Adoptons des gestes de prévention simples !

 

les gestes pour La lutte anti-vectorielle et la démoustication

 

L’information et le recours à la pédagogie

L’information, la sensibilisation et l’éducation s’avèrent indispensables dans la lutte contre les moustiques et à ce titre, sont aussi importantes que les traitements.
Comme nous l’avons constaté, les défaillances humaines sont souvent  à l’origine de nombres de nos interventions. A ce titre, plusieurs actions d’information et de communication ont été réalisées afin de sensibiliser la population aux gestes simples pour lutter contre la prolifération des moustiques en milieu urbain et péri-urbain notamment auprès des plus jeunes à travers des ateliers pratiqués dans les écoles.

 

Pour en savoir plus

La compétence du département dans la lutte anti-vectorielle et la démoustication