Enfance en danger

Enfance en danger: procédure à suivre …

 

Enfance en danger : que faire ?

La loi du 5 mars réformant la protection de l’enfance, charge le Président du Conseil Départemental, du recueil, du traitement et de l’évaluation des informations préoccupantes concernant les enfants en danger ou en risque de l’être. On entend par « information préoccupante » tout élément d’information, y compris médical, susceptible de laisser craindre qu’un enfant se trouve en situation de danger ou en risque de danger, puisse avoir besoin d’aide, et qui doit faire l’objet d’une transmission à la cellule de recueil pour évaluation et suite à donner.

 

Qui peut signaler un jeune en danger ?

Toute personne qui, dans son entourage, connaît un mineur dont la situation pourrait laisser craindre que sa santé, sa sécurité ou sa moralité sont en danger ou en risque de l’être ou que les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises ou en risque de l’être, doit prévenir les autorités administratives ou judiciaires.

 

Vous avez un soupçon ou une intuition ? Réagissez!Enfance en Danger

Vous pouvez également écrire au Président du Conseil départemental de la Corse-du-Sud:

Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes

BP 414, 20183 Ajaccio Cedex

En cas de danger avéré et d’urgence, adressez-vous au commissariat ou à la brigade de gendarmerie en composant le 17.

 

Pour en savoir plus

Téléchargez les informations sur l’ « Enfance en danger »

 

 

L’observatoire Départemental de protection de l’enfance

La cellule Départementale de recueil, de traitement et d’évaluation des informations préoccupantes dans le domaine de l’enfance traite ces informations afin de les transmettre, sous forme anonyme, au niveau national à l’Observatoire National de l’Enfance en Danger (ONED) et localement à l’Observatoire Départemental de Protection de l’Enfance (ODPE).
Cet observatoire Départemental est une instance au service d’une réflexion multi-partenariale qui se réunit autant que de besoins, au siège au Conseil Départementale, afin de faire notamment un bilan de la situation des dangers encourus par les enfants.

 

Ses missions :

 La loi du 5 mars 2007 donnait pour missions à l’observatoire Départemental de la protection de l’enfance : 

Examiner et analyser les données relatives à l’enfance en danger dans le Département au regard notamment des informations anonymes transmisses par la CRIP

  • Formuler des propositions et avis sur la mise en œuvre de la politique de protection de l’enfance dans le Département.
  • Suivre la mise en œuvre du schéma Départemental.
  • Établir des statistiques destinées à être portées à la connaissance de l’assemblée Départementale et transmises aux représentants de l’État et à l’autorité judiciaire.
  • Être informé de toute évaluation des services et établissements intervenant dans le domaine de la protection de l’enfance.