L’Aide Sociale à l’Enfance

L'enfance-Aide sociale

Depuis les lois de décentralisation, les départements occupent aux cotés de la justice une place importante dans le système de la protection de l’enfance.

Le service de l’aide sociale à l’enfance apporte au quotidien une aide matérielle, éducative, psychologique et même financière aux enfants et aux jeunes majeurs de moins de 21 ans et à leurs familles confrontés à des difficultés sociales.

 

Ses missions :

  • Organiser, dans les lieux où se manifestent des risques d’inadaptation sociale, des actions collectives visant à prévenir la marginalisation et à faciliter l’insertion.
  • Mener en urgence des actions de protection en faveur des mineurs.
  • Pourvoir à l’ensemble des besoins des mineurs confiés au service et veiller à leur orientation, en collaboration avec leur famille ou leur représentant légal.
  • Recueillir et transmettre  des informations préoccupantes relatives aux mineurs en danger ou risquant de l’être, et participer à leur protection.
  • Veiller à ce que les liens d’attachement noués par l’enfant avec d’autres personnes que ses parents soient maintenus, voire développés.

 

Ses moyens :

Le service de l’Aide Sociale à l’Enfance comprend un réseau d’assistantes familiales, de travailleurs sociaux, d’éducateurs et des assistantes sociales intervenant sur l’ensemble du territoire départemental.

Pour l’accomplissement de ses missions, il peut faire également appel à des organismes publics ou privés habilités ou à des familles d’accueil.

L’ASE contrôle les conditions d’accueil des mineurs placés afin de s’assurer de leur encadrement.

Lorsque les difficultés ne sont pas surmontées, lorsque la famille ne veut pas coopérer et que, l’enfant est en présence d’un risque, les services du département saisissent l’autorité judiciaire pour la mise en œuvre d’une mesure de protection. Celle-ci s’impose alors à la famille même si elle conserve l’autorité parentale.

Le service intervient également dans la cadre de la politique départementale de prévention de l’inadaptation sociale dans les quartiers en finançant des associations d’éducateurs de rue.

Le Conseil départemental a fait également le choix de soutenir les familles connaissant des difficultés ponctuelles ou plus durables par la mise en place d’activités collectives ; le groupe permet aux personnes d’échapper à leur isolement, d’échanger autant sur leurs compétences que sur leurs difficultés d’enfants, de parents et de citoyens, de recréer du lien social.

 

Pour en savoir plus

Retrouvez tous les espaces collectifs de l’Aide Sociale à l’Enfance

Vous souhaitez devenir assistant(e) familial(e) ?